Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Démonstration d'outil de désherbage mécanique Kult Kress en arboriculture

Démonstration d'outil de désherbage mécanique Kult Kress en arboriculture

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le GAEC de La Barthe - Ferme DEPHY-, a ouvert ses portes Mercredi 27 juin 2018 pour la démonstration de cet outil.

Le GAEC de La Barthe est engagé dans le réseau DEPHY Ecophyto depuis 2016 et déjà plusieurs techniques ont été mises en place pour diminuer l'IFT (Indice de Fréquence de Traitement) : utilisation de produits de biocontrôle (confusion sexuelle...), semis de bandes fleuries pour augmenter la biodiversité fonctionnelle, plantation de verger en agriculture biologique...


Avec la plantation d'un verger de pommier en agriculture biologique, Joël, Françoise et Martine cherchent les outils, pour entretenir le rang de plantation, adaptés à leur situation (coteaux, jeune plantation). Après plusieurs essais d'outils et des visites à des journées techniques, ils se sont équipés de disques pour buter et débuter. Pour l'entretien du rang, un seul outil n'est pas suffisant, ils cherchent encore un autre outil en complément des disques, c'est pourquoi ils étaient très motivés pour tester l'outil Kult Kress.


Outils Kult KRESS : Il est constitué de disques étoilés (ou sarcleuses étoilées) pouvant aller au nombre de 4 à 8, qui rentrent dans la terre et exercent un travail du sol, suivis des doigts Kress, en plastique souple, qui finissent de pousser les herbes, et complètent le travail de binage en allant plus près des troncs. Les sarcleuses étoilées peuvent être plus ou moins inclinées pour « attaquer » le sol et réaliser un léger buttage.

Résultat : la parcelle est une plantation de pommier bio qui a été travaillé mécaniquement avec des fraises et des disques depuis l'hiver dernier. La terre est humide en profondeur car le producteur a irrigué 2 jours avant et le salissement est relativement faible (voir photo avant/après). L’outil exerce un léger travail du sol et les doigts déplacent les herbes qui sont sorties du sol mais certaines restent encore bien implantées après le passage. Le producteur est très satisfait du travail sur la parcelle.

 

                                                   

    Avant passage                                                   Aprés passage

Distributeur : l'outil est fabriqué par la marque allemande Kult KRESS. Il distribué en France par « Atelier du Val de Saône » à Auxonne (21 130).
Contact : Michel BASSON au 06 08 47 85 14.


Cout de l'outil : pour les disques seuls ou les doigts Kress, compter environ 2 000€ chaque outil. Monsieur Basson conseille d’acheter les deux types de doigts Kress jaune et orange. Les doigts orange étant conseillés sur jeunes plantations (plus souples).


Pour le complet "Porte-outil + disques étoilés + doigts Kress", environ 15 000 € pour le travail sur un demi rang (25 000€ pour les 2 demi-rangs).

 

Les avantages

Les inconvénients

Ce porte outil a l'avantage d'être simple puisqu'il n'a pas d'effacement hydraulique pour travailler l'intercep. Cet avantage permet d'avancer rapidement dans le rang (entre 7 et 10km/h). Le jour de la démo, le producteur est passé à 7,5 km/h. Il est possible d'ajuster les disques en largeur et en hauteur. Possibilité de n’utiliser que les doigts Kress. Le porte-outil peut travailler les 2 demi-rangs.

Le sol doit être travaillé un minimum avant le passage de cet outil. L’efficacité est intéressante sur jeunes plantules, mais limitée sur adventices développées ! Nécessite un sol sec et ameubli. A proscrire en sol lourd et humide. Difficile en sol dur et caillouteux.

 

 

Anne DEWAILLY

Conseillère arboriculture et Animatrice Réseau DEPHY de la Chambre d'Agriculture du Tarn-et-Garonne

Contact : 06 89 72 66 09 - Mail : anne.dewailly@agri82.fr

    

"Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture et le ministère chargé de l’environnement, avec l’appui financier de l’Agence française pour la biodiversité, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan Ecophyto ".