Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Rencontre Alternatives au glyphosate en Grandes Cultures

Rencontre Alternatives au glyphosate en Grandes Cultures

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les groupes "DEPHY Agrosemences" et "30 000-Agriculture de conservation" se sont réunis le mercredi 19 décembre 2018 pour échanger sur les alternatives au glyphosate.

 

 

 

Les groupes "DEPHY ferme" et "30 000" regroupent des exploitations qui cherchent à réduire leur IFT.
La journée du 19 décembre les a réunis pour échanger sur les leviers alternatifs au glyphosate.
Cette rencontre a eu lieu sur une exploitation à Savenès où l’agriculteur n’utilise pas de glyphosate depuis plusieurs décennies.
Les échanges se sont faits à partir de la présentation de l’exploitation et de ses pratiques.

L’exploitation compte 240 ha irrigables en Grandes Cultures répartis sur 5 îlots (Savenès, Verdun, Beaupuy, Aucamville et Merville).
La rotation est basée sur la succession de maïs à 25%,blé à 30% soja à 12%, tournesol à 12%, sorgho à 11%, colza semence à 8% et un peu de pois semence.
Cette rotation permet de gérer le salissement des parcelles.

Les adventices problématiques sont présentes sur quelques ronds : datura, sorgho d’alep et arrivée du xanthium.
La gestion se fait par arrachage manuel afin de ne pas laisser grainer les plantes.
La dose d’herbicides est adaptée au salissement, souvent 60 à 70 % seulement de la dose est appliquée.
L’agriculteur préfère la gestion mécanique à la gestion chimique.

Si les parcelles se salissent, il passe le broyeur et n’utilise donc pas de solutions chimiques telles que le glyphosate.

Travail du sol :

Cultures d‘hiver

Cultures d‘été

Broyage des résidus ou du couvert

Broyage des résidus ou du couvert

Labour ( ou décompacteur et déchaumeur)

Labour ( ou décompacteur et déchaumeur)

Semis combine rotative

Herse rotative puis cultipacker puis vibro

Roulage du blé

semis

 

Le travail du sol se fait au dernier moment.

Ce travail au dernier moment avec engrais starter sur la culture d’été (18.46) permet également de faire l’impasse de l’insecticide du sol. Des trichogrammes sont utilisés pour la pyrale. Les insecticides sont employés seulement si besoin sur colza en végétation afin de préserver le plus possible le sol.

Les agriculteurs présents utilisent le glyphosate le moins possible, à 1L pour nettoyer avant semis du maïs semence. Sur les expériences d’impasse, le passage de pré levée n’a pas été suffisamment efficace. Cela engendre donc une augmentation des herbicides utilisés sur la culture. L’utilisation du glyphosate en Agriculture de Conservation est également à une dose très faible et si besoin.
L’optimum est déjà atteint sur les agriculteurs des groupes.

Ingrid BARRIER - Conseillère Grandes Cultures - Chambre d'Agriculture de Tarn-et-Garonne
Tél : 06 42 44 10 09